Dorayaki Pancake Japonais (Vegan)

Faire son kimchi Coréen Maison (Vegan)

Bouillon Japonais au Miso Rouge & Blanc (Vegan)
Faire son kimchi Coréen Maison (Vegan)

Le Kimchi, un ingrédient dont j’ai beaucoup entendu parlé ces derniers temps. Je l’ai découvert pour la première fois au restaurant Bao Bang Bang. Le Kimchi est un mets Coréen lacto-fermenté très réputé pour ses bienfaits. En effet la préparation est riche en fibres, pauvre en calorie et renferme de bonnes bactéries parfaites pour la digestion et le renforcement du système immunitaire. En bref, le kimchi se révèle être un reel allié santé en plus d’être terriblement bon ! Il existe des centaines de recettes de kimchi en Corée, elles se transmettent de génération en génération. La plus connue reste celle que je vais vous présenter aujourd’hui : à base de chou chinois. Mais il en existe vraiment des tas, à base de radis, de concombre, de légumes racines…

C’est lors d’un petit atelier cuisine, que le Chef Sang Hoon Degeimbre (je vous en ai parlé dans mon article sur le San Bruxelles) nous a dévoilé, à quelques autre blogueurs et moi même, sa recette authentique ! Je suis toujours aussi fascinée par la fermentation, c’est un procédé plutôt simple, dans ce cas ci du moins, qui permet de magnifier les aliments. Et tout ça rien qu’avec de l’eau, des glucides et des bactéries… Fou non ? Rappelez vous du levain, ca part plus ou moins du même principe. Ici la réalisation du kimchi est très simple, il vous faudra juste un peu de patience avant la dégustation. Normalement la préparation originale contient de la fish sauce et des crevettes Coréennes mais vous vous doutez bien que ce n’est pas trop mon truc. San m’a donc proposé de simplement enlever ces deux éléments pour un kimchi 100% végétal !

Faire son kimchi Coréen Maison (Vegan)

  • Catégorie: Conserve, Lacto-fermentation
  • Type de cuisine: Coréenne
  • Régime: Végétarien, Vegan, Sans lactose, Sans oeufs, Sans sucre
  • Saison: Automne, Hiver, Été, Printemps
  • Évènement: Déjeuner, Dîner, Brunch, En couple, Entre amis, En famille, Solo
  • Portion : Pour 1 gros bocal de chaque
  • Préparation : 10 minutes
  • Pose : 10 jours

Ingrédients

  • 150g de sel (de Maldon)
  • 800g d’eau
  • 12 chou chinois
  • 90g de daïkon
  • 2 càs de cébettes émincées
  • 2 càs d’oignons émincés
  • 14 de pomme
  • 14 de poire
  • 2 gousses d’ail
  • 3 à 4 cm de gingembre (voir photo des ingrédients)
  • 4 càs de piment en poudre (dans les épiceries Coréennes) ou du Gochujang
  • 2 càs d’eau chaude
  • 5g de sel
  • 12 chou chinois
  • 15g de daïkon
  • 40 à 50g de carottes
  • 2 càs de cébettes émincées
  • 2 càs d’oignons émincés
  • 14 de pomme
  • 14 de poire
  • 2 gousses d’ail
  • 3 à 4 cm de gingembre (voir photo des ingrédients)
  • 1 càc de pignons de pin
  • 5g de sel

Recettes

  • 1) H-5 : Réaliser une saumure en dissolvant 100g de sel dans de l’eau. Y tremper les deux demi choux et saupoudrer avec le reste du sel. Laisser flétrir 5h environ
  • 2) Pour le Kimchi rouge : Mélanger l’eau chaude à la poudre de piment pour faire gonfler
  • 3) Pour les deux kimchis (bien séparer dans deux bols les ingrédients pour l’un et pour l’autre):
    Faire son kimchi maison - VeganFaire son kimchi maison - Vegan
    Tailler en julienne fine le daïkon, la carotte et les oignons
  • 4) Ciseler les cébettes
  • 5) Écraser l’ail et le gingembre au mortier (+ pignons de pin pour le kimchi blanc)
  • 6) Mélanger tous les ingrédients de chaque kimchi dans des cul de poule puis ajouter ensuite la pomme et la poire préalablement râpées. Mélanger à nouveau
  • 7) Prendre chaque demi chou et bien l’essorer. Enlever la grande feuille extérieure et réserver
  • 8) Insérer la préparation faite ci-dessus entre chaque feuille de chou. Couper ensuite le ‘cul’ du chou qui est un peu trop croquant. Enrouler avec la grande feuille restante
    EXPLICATION DE L'IMAGE
  • 9) Plier le chou en deux et le presser dans un bocal. Verser un peu de saumure par dessus pour garder le kimchi immergé
  • 10) Garder le bocal fermé à température ambiante une dizaine de jour pour lancer la fermentation. Au bout de 2 ou 3 jours, il se peut qu’un peu de liquide s’échappe du bocal, on peut nettoyer l’exterieur du pot mais surtout ne pas l’ouvrir !
  • 11) Après les dix jours, garder au frigo ou déguster.

Le Kimchi se conserve jusqu’à 1 an. Au plus il fermente, meilleur il est. Mais bon, c’est tellement bon qu’il est rare qu’il se garde aussi longtemps. La plupart du temps il se consomme comme condiment, comme ça tout simplement avec un peu de riz ou autre… N’hésitez pas à me faire part de votre expérience !

Faire son kimchi maison - Vegan

Tags :
  • Chou
  • Kimchi
  • Daïkon
  • Gingembre
  • Légume
  • Pignon de pin
Groupcommentsfacebookg+instagrampinteresttwitteryoutube